Friday, 22 July 2016

C10Q60

Second hit for this quatrain….


C10Q60

Je pleure Nisse, Mannego, Pize, Gennes,
Savone, Sienne, Capue, Modene, Malte:
Le dessus sang & glaive par estrenes
Feu, trembler terre, eau, malheurueuse nolte.
-----
I weep for Nice, Monaco, Pisa, Genoa,
Savona, Siena, Capua, Modena, Malta:
For the above blood and sword for a New Year's gift,
Fire, the earth to tremble, water, unfortunate nolition.

Variantes avec les autres éditions consultées
1558: Capuë — Modene
1568:Modene .
1644: Capuë, Modene
1694: Savonne — Capuë, Modene — glaive par étrennes
Traduction littérale
Je pleure Nice, mer Noire, Pisé, Gênes, Savone, Sienne, Capoue, Modene, Malte: Le dessus sang, et glaive par étrennes,
(étreintes) Feu, trembler terre, eau, malheureuse note.
Quelques interprétations avancées
Les deux Fontbrune y voient l'invasion de l'Italie, la côte méditerranéenne, les tremblements de terre, lors de la troisième guerre mondiale. Laroche-Valmont et John Hogue épousent allègrement l'hypothèse de la Djihad islamique qui peindrait dès 1999.
Mireille Corjava y voit l'épisode de la Seconde Guerre mon​diale où les raids aériens frappèrent la plaine du Pô et la région bordant la mer Tyrrhénienne, jusqu'à Malte. De véritables ava​lanches de bombes (les «estrennes» dont il parle) larguées sur toute cette zone, faisant trembler le sol, agitant l'eau de la mer et anéantissant aveuglément les vies et les biens des habitants qui ne combattaient pas. Louis Shlosser y voit le périple du mage de Salon en Italie en 1543. Serge Hutin pense qu'il s'agit de l'Empire français obligé, en 1814, d'abandonner toutes les belles conquêtes napoléoniennes en Méditerranée. Pour Cheetham, cela fait allu​sion aux temps derniers. Lemesurier pense également à cette invasion de l'Europe par les forces islamiques et pense que ce quatrain concernerait les années 2000 à 2005.

Mario

From Jean Guernon's book

No comments:

Post a Comment